Header widget area left
Header widget area right

GIEE Graines de l’Ain

Le projet

Graines  de  l’Ain  recherche  l’évolution  vers  des  systèmes  de  culture  plus économes  en  intrants  pour   atteindre  une  meilleure  performance économique  et  écologique.  Cet  objectif  entre  en  résonance   avec  les mutations  socio-­économiques  et  environnementales  observées  sur  le territoire  et  s’inscrit   dans  la  continuité  des  démarches  préalablement engagées  par  le  collectif  d’agriculteurs.    La  problématique  générale  est donc  d’assurer  une  meilleure  autonomie  aux  exploitations  du  groupe,   par des  pratiques  agroécologiques  innovantes,  une  mutualisation  de  la  mise en filière  des  variétés   anciennes  et  des  légumineuses  issues  de  cultures associées  et  une  optimisation  de  l’alimentation   animale.

Deux  types  de  publics  bénéficiaires  ont  été  identifiés,  directs  et indirects :

Directement  :  les  agriculteurs  (céréaliers  et  éleveurs),  des   boulangers  du territoire,  des  acteurs  de  la  transformation  (meunerie).
Indirectement  :  les  élèves  des  lycées  agricoles  du  territoire  (Cibeins, Sardières  et  Davayé),  les  acteurs   du  territoire  (élus,  consommateurs,  habitants).

Le  projet  du  GIEE  s’articule  autour  de  3  axes  de  développement  :

Axe  1  :  Poursuivre  l’expérimentation  de  pratiques  agroécologiques
Axe  2  :  Améliorer  l’autonomie  des  fermes  par  la  création  de  valeur ajoutée  et  la  réduction   des  charges
Axe  3  :  Communiquer  les  résultats  au  monde  agricole,  aux  élus  et  au grand  public

Le collectif

Le Collectif pour le Développement de l’Agroécologie a pour objectifs d’accompagner, de former, de diagnostiquer et d’expérimenter pour évoluer vers des pratiques agroécologiques.