Header widget area left
Header widget area right

Teranga-Partage

Le projet : Amélioration des conditions de vie

La mise en place d’une clôture métallique autour de l’école :

L’école non clôturée laissait libre champs aux vaches, moutons et chèvres, il fallait impérativement fermer cet espace. Guy Merlaud, le Vice-Président s’y est attelé aidé des hommes et des jeunes du village.

Cette clôture longue de 540 mètres sera doublée d’une clôture végétale de plants de Mad, des arbres brise-vent pour limiter l’érosion éolienne et diminuer l’évapotranspiration.

Pour être efficace le brise-vent doit laisser passer 50% des filets d’air et agir comme un filtre, la consommation en eau est prise en compte donc des espèces peu consommatrices seront plantées comme les agrumes.

Au nord de l’école seront plantés des millénias, des arbres en forme de parasol, pour créer des zones d’ombre, des bambous seront plantés autour des latrines pour filtrer l’eau.

Enfin, un concept de permaculture sera élaboré avec Monsieur Alphone N’Diaye grand spécialiste en agro foresterie et agro écologie qui a mené plusieurs actions dans la région et les enseignants de l’école de Colomba.

Mise en place d’une clôture métallique

Décortiqueuse à riz

Formation et construction de deux foyers améliorés

L'association

L’objectif de l’association Teranga Partage est d’améliorer la vie quotidienne des populations du district de Diouloulou au Sénégal :
– prodiguer des soins de santé primaire sur des populations de village de brousse ;
– Optimiser le fonctionnement des dispensaires et des cases santé ;
– Investir dans du matériel médical avec les moyens et ressources, dans du matériel technique mis à disposition pour l’amélioration de la vie quotidienne ;
– Investir en ressources humaines (sponsoring des études en soins infirmiers) ;
– Protéger la flore locale en valorisant la pharmacopée traditionnelle ;
– Sensibiliser au tri, stockage, destruction des ordures ménagères et déchets plastiques.