Header widget area left
Header widget area right

OCS, Observation des carnivores sauvages

L'association

Objet : Etude et conservation des carnivores sauvages

Actions réalisées :
– création et animation d’un réseau d’observateurs de terrain
– prospections de terrain
– mise en œuvre de techniques de suivi
– formations et informations à la connaissance des espèces
– conférences/manifestations
– publication de documents

Le projet ``Suivi du Lynx d’Eurasie et du Loup gris par analyse génétique des indices de présence``

Le lynx et le loup sont des espèces discrètes qui occupent de vastes territoires. Leur dénombrement est donc très fastidieux et requiert un travail considérable sur le terrain. Celui-ci passe d’abord par la récolte d’indices de présence lors de prospections en toutes saisons (traces, observations directes, excréments, poils, manifestations vocales). Il peut être complété par des techniques plus onéreuses comme le piégeage photographique et l’analyse génétique des indices de présence. Cette dernière permet d’une part de confirmer l’espèce (ADN mitochondrial), et d’autre part d’individualiser chaque animal par l’identification de son génotype (ADN nucléique).

L’OCS s’investit principalement sur le terrain par la recherche d’indices de présence. Depuis sa création en 2015, 27 échantillons (excréments, poils, urine) ont été récoltés et conservés au congélateur dans les règles de l’art. Malheureusement, par manque de moyens financiers, aucune analyse n’a pu être réalisée jusqu’à présent. De récents contacts pris lors d’un colloque dans les Vosges du Nord nous ont permis de trouver un partenaire scientifique reconnu et travaillant déjà sur ces espèces, qui serait prêt à effectuer les analyses de nos échantillons à prix coûtant. Les analyses étant à réaliser dès que possible afin d’éviter la dégradation du matériel génétique, il nous reste maintenant à trouver les financements.

Objectif

Connaissance précise du statut de ces espèces et du rôle qu’elles jouent dans les écosystèmes qu’elles fréquentent, pour une meilleure acceptation locale et une cohabitation harmonieuse avec les activités humaines.