Header widget area left
Header widget area right

Semences locales et prairies de fauche auvergnates
Concevoir une machine de récolte adaptée

Le projet

Le maintien de la biodiversité, de la qualité et de la productivité des prairies de fauche est une préoccupation pour de nombreux éleveurs confrontés à des problématiques de dégradation de ces milieux : aléas climatiques, facteurs extérieurs tels que la prolifération des campagnols terrestres, intensification de pratiques qui ont conduit à un déséquilibre de la flore…

Aujourd’hui, un éleveur qui souhaite reconstituer sa prairie en effectuant un sursemis sur une prairie ayant subi un déséquilibre se trouve confronté à une indisponibilité de semences prairiales locales et utilise donc des mélanges de semences de marché, sélectionnées dans des conditions de sol et de climat souvent différentes de celles où il exploite sa parcelle.

Par conséquent, ces espèces peuvent éprouver des difficultés d’implantation et peuvent entraîner une « pollution » génétique des espèces fourragères typiques du territoire, conduisant indirectement à une homogénéisation de la flore prairiale et donc à la diminution de la biodiversité en général. Ces semences classiques peuvent aussi représenter un coût économique assez élevé pour l’éleveur.

Afin d’améliorer les techniques de récolte de semences locales, le CEN Auvergne a pris contact avec le Lycée Industriel du Sacré Coeur à Saint-Chély d’Apcher (48) qui forme des jeunes dans le domaine de la construction et maintenance de machines agricoles.

Dans le cadre de leur 2eme année de BTS Techniques et services en matériels agricoles (TSMA), Luc et Thomas, deux étudiants ont ainsi choisi de travailler sur ce sujet.

CEN auvergne

Association à but non lucratif, le Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne mène depuis plus de 27 ans des actions de préservation du patrimoine naturel sur le territoire régional. Les actions du CEN Auvergne s’articulent aurtour de plusieurs axes prioritaires :

  • Assurer la préservation in situ du patrimoine naturel en contribuant à la mise en place des politiques publiques, notamment au travers de missions d’experts,
  • Démultiplier les actions en faveur du patrimoine naturel en contribuant à la mise en place des politiques publiques, notamment au travers de missions d’experts,
  • Expérimenter, développer des actions novatrices, partagées avec les partenaires locaux, en cohérence avec les autres acteurs publics et privés oeuvrant pour la préservatiion du patrimoine naturel.