Warning: Use of undefined constant EWF_SETUP_THEME_DOMAIN - assumed 'EWF_SETUP_THEME_DOMAIN' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ce1bd57c48b3e59b21a52ef50b95b505/web/wp-content/themes/integrity-wp_child/header.php on line 55
Header widget area left

Warning: Use of undefined constant EWF_SETUP_THEME_DOMAIN - assumed 'EWF_SETUP_THEME_DOMAIN' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ce1bd57c48b3e59b21a52ef50b95b505/web/wp-content/themes/integrity-wp_child/header.php on line 90
Header widget area right

GODS : Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres

Association de Protection de la Nature et de l’Environnement

Observer, connaître et protéger les oiseaux sauvages …

Le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres est une association à but non lucratif. Elle œuvre depuis une quarantaine d’année pour l’étude et la protection des oiseaux sauvages, nicheurs, hivernants ou migrateurs du département des Deux-Sèvres. Le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres se veut être un acteur primordial de la conservation des oiseaux qui constituent une part du patrimoine naturel du département. Des études spécifiques sont menées, suivant des protocoles scientifiques, pour mieux comprendre les modes de vie des différentes espèces. Des inventaires sont réalisés pour mieux connaître l’état de l’avifaune. Les oiseaux constituent de bons indicateurs de la santé de notre environnement, c’est pourquoi leur protection reste l’objectif principal de l’association.

Les ornithologues professionnels du Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres réalisent de nombreuses expertises et participent à des commissions de travail, mises en place par l’administration ou les collectivités locales, pour protéger les milieux menacés. Des actions spécifiques adaptées sont ensuite mises en œuvre pour préserver les oiseaux, en particulier en période de nidification (Outarde canepetière, Courlis cendré, Busards, rapaces nocturnes, …).

Conservation du Courlis cendrés en Deux-Sèvres

Les populations d’oiseaux inféodés aux milieux agricoles ont grandement déclinées en Europe ces dernières décennies (diminution de 55 % en trente ans pour plus de la moitié des espèces de ces milieux). La chute de ces effectifs est majoritairement causée par la modification et l’intensification des pratiques agricoles depuis les années 50. Les prairies, notamment, ont été largement converties en cultures et la gestion extensive traditionnelle a été remplacée par une gestion plus productive : drainage, fertilisation, augmentation de la fréquence de fauche et intensification du pâturage.

Ce projet permettra d’obtenir des connaissances pointues afin de maintenir et/ou mettre en place des modes de gestion des habitats adaptés à l’espèce ; de mobiliser les acteurs du territoire dans des actions de protection des nichées et de préservation des milieux prairiaux extensifs et de sensibiliser un large public au patrimoine naturel que représentent le Courlis cendré et son habitat. A terme, l’ensemble de ces actions devrait permettre d’atteindre les 0,48 à 0,62 jeunes volants produits par couples, nécessaires au maintien d’une population viable (Valkama & Currie, 1999, Ylimaunu et al. 1987, Grant et al. 1999).

Objectifs

Volet suivi et connaissance de l’espèce :

  • Poursuivre le suivi des couples de Courlis cendré sur le pays Mellois et les plaines du Thouarsais en évaluant le succès reproducteur,
  • Débuter les captures d’adultes de Courlis cendrés afin de baguer et d’équiper les oiseaux. Les bagues colorées permettront la reconnaissance à distance des oiseaux. Certains oiseaux seront équipés de balises GPS, en partenariat avec le laboratoire LIENSs, pour étudier plus finement l’utilisation de l’espace – domaine vital en période de reproduction et en période postnuptiale.
  • Gestion des données de baguages,
  • Coordination et rapport de synthèse,

Volet sensibilisation et préservation des habitats :

  • Assurer une protection des nichées : a minima à l’échelle de la parcelle (retard de fauche) et si un nid est découvert une protection physique des nids (selon les méthodes allemandes testées avec succès en 2019 en Deux-Sèvres),
  • Sensibiliser les agriculteurs des territoires,
  • Informer le grand public et les élus par des animations (1 Thouarsais, 1 Mellois) ; rédiger et diffuser une plaquette d’information,
  • Rédaction d’un article dans la revue du GODS et préparer une publication dans une revue scientifique française.