Header widget area left
Header widget area right

La loue et les rivières comtoises

L'association

Le collectif « SOS LOUE et RIVIERES COMTOISES » est un collectif d’associations de protection de la nature, d’éducation à l’environnement, de défense des usagers et des consommateurs d’eau et de membres adhérents à titre individuel.

« SOS LOUE et RIVIERES COMTOISES » se donne pour buts :
1. de protéger la faune et la flore de ces espaces naturels aquatiques, et contribuer à la reconstitution du patrimoine aquatique et son environnement;

2. de participer à la lutte contre toutes pollutions directes ou indirectes, de quelques natures qu’elles soient, de la ressource en eau en général et plus particulièrement des écosystèmes aquatiques francs-comtois, leur transfert à d’autres milieux tout au long du cycle de l’eau, à la lutte contre les atteintes aux équilibres naturels boisés, paysagers, esthétiques des vallées et des bassins versants, de leur sol et de leur sous-sol, et participer à l’élaboration de préconisations, de solutions ;

3. d’organiser une veille active en organisant les vigies du territoire ;

4. de dénoncer les incohérences des politiques de gestion, de préservation des écosystèmes aquatiques francscomtois ainsi que de la ressource en eau en général, et de proposer des préconisations, des solutions,

5. de dénoncer les politiques agricoles, économiques et sociales induisant des projets, des orientations, qui seraient contraires aux principes de préservation, de restauration des écosystèmes aquatiques francscomtois ainsi que de la ressource en eau en général, et de proposer des préconisations, des solutions,

6. de contribuer à l’amélioration de la gestion équilibrée des eaux souterraines et superficielles, phréatiques, alluviales, notamment en luttant pour la promotion des économies d’eau et contre le gaspillage de la ressource ;

7. de sensibiliser les citoyens aux diverses problématiques responsables de la dégradation des milieux aquatiques franc-comtois, et susciter leurs intérêts à agir à travers tous les moyens de communication à la portée du collectif ;

8. de promouvoir le respect de J’eau et des milieux naturels aquatiques, tout au long du cycle de l’eau, et notamment des sources et des nappes,

9. de défendre les intérêts des usagers de l’eau et des milieux aquatiques, en particulier des consommateurs, notamment du fait des atteintes à la qualité de l’eau affectant directement ou indirectement la santé publique;

10. de défendre l’intérêt de ses associations et de ses membres dans le cadre de l’intérêt social du collectif.

Le contexte

Situées dans les départements du Doubs, du Jura et de l’Ain, l’ensemble des rivières comtoises a subi ces deux dernières années une mortalité estimée à près de 80 % de son stock piscicole. En cause, les stations d’épuration inexistantes, mal gérées ou mal calibrées. Mais surtout une dérive de l’agriculture liée aux productions du fromage Comté et de la saucisse de Morteau qui, a l’instar de ce qui est constaté en Bretagne, produisent des lisiers qui se retrouvent dans les rivières. Ces lisiers provoquent un afflux d’azote qui génère la prolifération des algues et un effet biologique qui se traduit par l’apparition de cyanobactéries aux effets désastreux sur la faune.

La Fondation Humus soutient le Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises.

Actualité du Collectif

  • Défense de la biodiversité des rivières karstiques comtoises en 2018-2019

Pour  2018 le Collectif SOS-Loue et Rivières Comtoises aura à financer la dernière phase des travaux de recherche des polluants  et de localisation des sources sur la rivière Gland par interprétation des résultats des analyses. Ces travaux à cheval sur 2017/2018 comporteront une phase d’information et d’échanges sur nous préconisations avec les élus locaux et les services techniques concernés.

Les implications plus globales sur le réseau de collecte des eaux usées de PMA (Pays de Montbéliard Agglomération) seront ensuite assurées au niveau associatif par le SamuE de l’Environnement Bourgogne Franche-Comté. Le déploiement de cette structure associative, cadrée par une charte exigeante et des modes opératoires rigoureux demandera plusieurs années de mobilisation pour recruter, former et équiper des équipes de vigies locales.

  • Après le prix Charles Ritz, SOS Loue et Rivières Comtoises a été couronné en janvier par le prix 2016 de l’IGFA : International Game Fishing Association. C’est une reconnaissance mondiale pour le collectif franc-comtois.
SOS Loue et Rivières Comtoises
  • Le Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises (SOS-LRC) a reçu, le mercredi 4 novembre 2015, le Prix Charles C. Ritz 2015 pour leur travaux de concertation, restauration et proposition suite aux multiples pollutions des rivières karstiques du massif jurassien…