Header widget area left
Header widget area right

Réseau rivières sauvages

Le contexte

L’inventaire national, effectué dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), montre que seulement 7 % des masses d’eau peuvent être considérées comme en «très bon état écologique » sur la seule base des critères retenus pour l’évaluation de l’état des cours d’eau. C’est très peu. Cependant il existe encore en France quelques cours d’eau (ou parfois tronçons de cours d’eau) rares, en «bonne santé», proches d’un « état naturel ».

riviere_sauvage

Ces milieux, malgré divers dispositifs de protection sur le papier, sont pour la plupart d’entre eux extrêmement vulnérables et aujourd’hui encore menacés, voire en cours de destruction. Beaucoup de scientifiques, d’ONG, d’institutions et de gestionnaires qui ont en charge la protection des cours d’eau s’accordent sur le fait que la pratique nationale de protection et de conservation des rivières est insuffisante en France. Certaines rivières doivent être protégées pour ce qu’elles sont: des rivières libres, belles, riches d’une biodiversité remarquable, témoignage de nature vivante dont la société ne peut se passer.

L'action de la Fondation Humus

La Fondation Humus a financé le démarrage de ce fonds de dotation dont la mission est d’inventorier et de préserver les rivières dont le bon état écologique global a été reconnu. La création d’un label permet d’encourager les acteurs qui participent à la conservation ou à la réhabilitation de zones qui ont subi des altérations.

L’action de la Fondation Humus a financé la création du label « Rivières Sauvages ».

Découvrez la carte des rivières labellisées à ce jour

Découvrez le teaser du film documentaire sur le thème « Sauvegardons les rivières sauvages de France » :


Teaser « Rivières Sauvages » from Rivières Sauvages on Vimeo.